Culture

Le Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango était l'invité à l'émission "Surface de vérité" sur BF1.

Rediffusions: mercredi 13 mars à 21 h et vendredi 15 mars à 14 h
Morceaux choisis:
- à propos du Mémorial Thomas Sankara dont le dévoilement a suscité des critiques au sein de l'opinion publique, " ce qui est important ce n'est pas les procès d'intention. Le CIM/TS a pris bonne note des critiques et est en train de travailler à

corriger l'oeuvre (...) C'est un comité qui a du mérite. Il n'aurait pas été là que l'idée du mémorial ne serait même pas née;
- qui que vous soyez, c'est à force de travail et de perséverance que vous vous élèverez;
- il n' y a point de salut du peuple en dehors de la culture;
-tout n'est pas que l'argent, il faut mettre la bonne personne à la bonne place;
- nous sommes dans la dynamique de la création d'une plareforme numérique de diffusion et de distribution de la musique burkinabè;
- les subventions pour la culture, les arts et le tourisme existent toujours, mais sont mieux encadrées ( ...) Les ressources publiques doivent être destinées prioritairement à des événements à caractère culturel qui contribuent au rayonnement culturel du pays;
- j'ai horreur du clientélisme. L' Etat doit être au service de ses fils les plus méritants. Je me bats au maximum pour que les règles soient les plus objectives possibles;
- le FDCT est un bel exemple d'appui et de soutien à la promotion de la culture et du tourisme qui été salué par l'Union européenne. Elle va y injecter près de 3 milliards de FCFA, ce qui va ramener le montant du fonds à près de 4 milliards, soit près de la moitié du budget du ministère;
- nous sommes dans un processus avec la BAD pour faciliter notre dispositif d'accès au visa à des coûts raisonnables;
- le tourisme est un secteur très important (...) Nous travaillons à restructurer l'ONTB pour meilleur accompagnement.

DCPM